andre delpeche priceaAmsterdam, 19 octobre 2013.

À l'issue de sa réunion tenue à Amsterdam le 19 octobre, le Conseil d'administration a tenu à rendre hommage à Barbara Distel qui a fêté son 70ème anniversaire au mois de juillet de cette année 2013 en lui décernant le Prix Général André Delpech du CID qui lui a été remis par le Président du Comité International de Dachau.

L'idée de ce prix avait été proposée par Max Mannheimer le 1er mai 2010 pour remercier toutes les personnes qui ont rendu de grands services en soutenant le CID et, lors de la réunion du Bureau exécutif tenue le 28 septembre 2012, Abba Naor proposa que ce prix récompensant les personnes ayant travaillé de façon exemplaire pour le CID et la mémoire porte le nom du général André Delpech, ancien président du CID.

 


 

Qui mieux que Barbara Distel s'est consacrée aux objectifs du Comité International de Dachau ?

Pendant plus de quatre décennies, Barbara Distel n'a cessé de défendre la mémoire de la déportation à Dachau et les intérêts des anciens déportés et de leurs familles. Elle a aidé à la constitution de la bibliothèque du mémorial, à l'aménagement des premières expositions. Elle était présente lors de l'érection des édifices religieux et du monument international sur l'ancienne place d'appel. Elle était toujours aux côtés du comité international et des rescapés lors de la longue bataille menée pour préserver et restaurer le site de l'ancien camp. Elle s'est battue pour que les Américains évacuent l'aile ouest et le Jourhaus. Pour que l'ancien bâtiment des communs soit réaménagé. Elle s'est battue avec le CID, aux côtés du Général André Delpech pour que la Maison des jeunes de Dachau voit enfin le jour, pour que les visiteurs puissent enfin pénétrer dans l'ancien camp de concentration par le Jourhaus et ouvrent le portail portant l'inscription « Arbeit macht frei ». Elle a employé toutes ses forces pour qu'un centre des visiteurs soit aménagé. Barbara Distel a notamment publié avec Wolfgang Benz pour le Comité International de Dachau 25 numéros des « Cahiers de Dachau » et neuf tomes sur les « Lieux de la terreur ». En tant que directrice du mémorial de Dachau pendant une quarantaine d'années, elle a contribué de façon essentielle aux catalogues de l'exposition permanente présentée au musée, au réaménagement du mémorial à la fin des années 90 jusqu'en 2002 et 2003. barbarameet2Très proche des anciens déportés, elle n'a cessé de permettre au plus grand nombre de pouvoir revenir à Dachau et d'y être accueillis avec amitié et chaleur (Prix Scholl). Elle a entretenu des rapports cordiaux avec les présidents et secrétaires généraux du CID rescapés de Dachau et de ses camps extérieurs: Albert Guérisse, Georges Walraeve, Louis-Eugène Sirvent, Georges Arjaliès, Jean Samuel et André Delpech. Sans oublier ses liens d'amitié avec Jean Lautissier, Fabien Lacombe, Arthur Haulot, Alex Jacquemart, Paul Kerstenne, Ferdinand Berger, Pim Reintjes, C. Steensma, Alfred et Lina Haag, Otto Kohlhofer et tant d'autres déportés venus d'Europe et d'Israël. Sans oublier non plus le soutien indéfectible qu'elle a apporté à Stan. Zamecnik pendant de longues années, en mettant à sa disposition des documents dont il avait besoin pour poursuivre ses recherches scientifiques sur l'histoire du camp de Dachau malgré les difficultés dues à la situation politique.

 


 

klaraLes membres du CID ont également profité de la présence de Klara Gissing qui vient de prendre sa retraite après des décennies passées au Mémorial aux côtés de Barbara Distel, pour la remercier de son engagement et de l'accueil chaleureux qu'elle réservait toujours aux anciens déportés.

monumentLes membres des instances dirigeantes du CID, de nombreux anciens déportés, les représentants des amicales et fondations néerlandaises se sont ensuite rendus au monument national de Dachau où étaient également présents le Consul général de la République fédérale allemande Bernd Weiser, le bourgmestre d'Amstelveen M. Van Zanen, l'ambassadeur pour les droits de l'homme et ancien Consul général des Pays-Bas à Munich M. L. Veer, l'ancien consul général à Munich J. Zaadhof ainsi que M.Rob Zaagman, Consul général néerlandais à Munich qui remet à Barbara Distel, les insignes de Chevalier de l'Ordre d'Oranje-Nassau que Sa Majesté le Roi Willem-Alexander lui a décernés.

 


metcastsoldaatvanoranje 

Les membres du CID et ses hôtes ont terminé la journée en assistant au magnifique music-hall « Soldaat van Oranije » donné au Theaterhangaar de Valkenburg. Ce music-hall est aussi consacré au souvenir de la résistance contre le nazisme.