Depuis la moitié des années 1980, Sœur Elija Bossler photographie les survivants du camp de concentration de Dachau qui reviennent sur le lieu de leur détention forcée. De nombreux survivants se sont retrouvés au Cloître du Sang précieux qui jouxte le camp ou y ont été hébergés par les Carmélites. Avec le temps, le nombre de survivants qui prennent part aux cérémonies de la libération et racontent leur histoire, s'amenuise toujours plus. Et c'est ainsi qu'Elija Bossler s'est mise à prendre ces hôtes en photo.

 

dasuberlebenfesthalten2

Sœur Elija et Arie van Soest, un rescapé néerlandais.

Au bout de plus de trente ans s'est constituée une série de portraits très expressifs montrant des hommes de nationalités différentes. On peut voir pour la première fois au mémorial du camp de concentration un choix de 30 photographies. Les biographies des personnes portraiturées sont racontées dans un catalogue. Une vidéo avec des interviews de témoins complète l'exposition.

L'exposition : « Fixer la survie sur la pellicule - Portraits photographiés par Elija Bossler » sera inaugurée le 29 avril 2013 au Mémorial du camp de concentration.

30 Avril – 29 Septembre 2013
Salle d'exposition temporaire du Mémorial du camp de Dachau.